Descriptif de notre méthode Biosappia® : un cheminement au carrefour de soi-même

Une méthode unique :

La Biosappia®, méthode enseignée à l’institut « Ecole du Stress » est une méthode spécifique dont l’objectif principal est de rendre les gens autonomes dans leur capacité à gérer le stress. Elle est d’essence « Biosynergie®« . C’est cette essence commune qui est relatée dans l’article ci-dessous.

Nos professionnels interviennent en cabinet individuel et en groupes, ils sont autant des relaxologues que des accompagnateurs/formateurs qui proposent des outils utilisables dans le quotidien.

Ces outils ne se centrent pas uniquement sur un symptôme (perte de sommeil, fatigue, angoisse) mais prennent en compte l’aspect holistique de la personne. Les outils sont des postures corporelles, des rythmes respiratoires, des relaxations. Nous partageons aussi des exercices simples et efficaces, basés sur la sensation, donc accessibles même en pleine situation professionnelle, spécialement conçus pour mieux appréhender la gestion des émotions et le contrôle du mental.

Nous nommons les personnes que nous accompagnons des « créatifs ». Au fil des séances, 7 à 10 séances en général, les personnes développent un projet de vie, personnel ou professionnel, et les motivations nécessaires à celui-ci. Que ce soit en cabinet individuel ou en groupe, à chaque séance, nous faisons vivre aux créatifs des outils, et ils repartent en étant capable de les utiliser .

Ci-dessous un article paru dans la revue « Médecines douces, numéro 68 »

Interview de Yves Ropars, cofondateur de la Biosynergie®

« …

Ce pourrait être une devinette. Comment se « récupérer » au quotidien, renouer avec le silence et le calme, apprendre à connaître ses véritables besoins, débloquer sa créativité ?

Réponse : grâce à la Biosappia®.

 

Biosappia, Biosappien, biosynergie , evenir praticien relaxologue, méthode anti-stress, technique de gestion du stress

Biosappia

Biosappia®. Que se cache-t-il derrière ce vocable quelque peu énigmatique ?

Une pratique de relaxologie directe, concrète et active dans laquelle la personne en difficulté puise les ressources qui lui permettront de se récupérer et de se prendre en charge totalement.

« À l’origine de notre démarche, explique Yves Ropars, il y a eu des constatations très simples. Par exemple, il nous paraissait aberrant en rééducation corporelle de proposer les mêmes exercices à une personne présentant un comportement physique un peu rigide qu’à une autre montrant, à l’inverse, une grande souplesse.  »

Ce sont ces manques parfois importants, rencontrés par les individus dans leur combat contre le stress, qui ont motivé, en premier lieu, les créateurs de la Biosynergie®. Lorsque le malaise se présente, il vaut mieux disposer de tous les outils permettant d’y faire face rapidement. « Très tôt il nous a semblé souhaitable d’être plus directement en rapport avec les difficultés de la personne, d’être plus proche du terrain, et de proposer une technique plus accessible tout en restant efficace » poursuit Yves ropars. Et d’ajouter : « Nombreuses sont les méthodes existantes qui ne s’attachent pas à tous les plans de la personnalité, ce qui provoque souvent des dysharmonies, des dysfonctionnements. Beaucoup de ces méthodes vont très loin dans certains domaines mais laissent de côté des aspects essentiels. Nous avons ressenti la nécessité d’un regroupement de moyens qui pourraient prendre en compte l’ensemble des besoins de l’individu, qui pourrait apporter une réponse plus cohérente en s’intéressant au corps, bien sûr, mais également à ces plans fondamentaux que sont l’affectif, l’émotionnel, le mental.

 

Centres vitaux ; Méthode holistique aux racines orientales et occidentales complémentaires

La Biosappia® est une pratique qui a intégré des techniques provenant d’horizons différents.

  • Le yoga traditionnel et les postures de Qigong occupent une place importante. Il constitue un des plus précieux outils dont on dispose lorsqu’il s’agit de mieux comprendre le schéma corporel, d’éliminer les tensions musculaires ou nerveuses, de stimuler ou d’apaiser les corps, de regagner du terrain sur le plan énergétique. Il permet de retrouver tous les ingrédients d’une respiration confortable, de connaître un enchaînement maîtrisé du souffle, de rendre plus actifs les centres vitaux de l’organisme.
  • Les connaissances occidentales, quant à elles, ont également fait l’objet d’exploration méthodique de la part des initiateurs de la Biosynergie® qui ont su tirer parti, par exemple, de la relaxation « alphagénique » (relaxation qui introduit des principes de suggestion pour traiter certains symptômes). Les Biosappiens® utilisent ces techniques notamment pour renforcer « l’acquisition de scénarios de vie positifs » et le travail d’épanouissement personnel.
  • La Biosappia® utilise également la cohérence cardiaque et la relaxation, dont les exercices restent irremplaçables en matière de détente, de silence mental, de conscience profonde de soi.
  • Les exercices de stimulation de la méthode Vittoz sont, pour leur part, des fondements importants de la démarche. La Biosappia® y a recours largement pour ce qui concerne le développement de la réceptivité et de la volonté, le passage à l’acte, la restauration de l’activité créatrice. La pratique du Vittoz fournit aux Biosappiens® des instruments supplémentaires en permettant un apprentissage de la concentration, une plus grande conscience de ses actes, une qualité de présence à soi-même, une structuration.

 

Des outils pour mieux comprendre et accompagner, de façon spécifique, la personne

La psychologie est, bien sûr, aussi très présente dans ce qu’elle peut apporter au niveau de l’être profond, de l’identité personnelle. La Biosappia® applique certains préceptes de morphopsychologie, l’analyse des tempéraments hippocratiques et des groupes sanguins, la typologie jungienne.

Rappelons que la morphopsychologie se propose d’étudier les comportements à partir des formes corporelles des sujets. Cette méthode donne lieu à des classifications très précises. Le visage « dilaté », par exemple, extériorisera plus facilement des sentiments, le goût des contacts, etc. Un visage « rétracté » gardera les choses « à l’intérieur », sans les exprimer. Dans les deux cas, à l’excès, cela pourra amplifier les causes de conflits intérieurs ou interpersonnels.

De leur côté, les tempéraments hippocratiques sont les anciens classements des groupes humains établis par Hippocrate qui a répertorié quatre familles : les sanguins, les lymphatiques, le nerveux et le bilieux.

La typologie du Dr Jung, quant à elle, recense également quatre grandes catégories de tempéraments auquel on se réfère dans certains travaux d’analyse psychologique : le type pensée, le type sentiment, le type sensation, le type intuition.

Enfin, la naturopathie a produit plusieurs théories faisant état d’un milieu dit « d’élection » ou la personne vit principalement selon ce qu’elle aime et d’un milieu dit « de correction » où elle organise son existence selon ses choix et ses différentes prises de conscience évolutives.

 

Quel foisonnement de techniques ! Ne se trouverait-on pas devant une méthode « attrape-tout » ? ! Pas du tout. Yves Ropars l’explique ainsi : « Nous avons recueilli les aspects primordiaux de différentes disciplines de manière à pouvoir obtenir rapidement une vision plus exhaustive des grands déséquilibres qui peuvent affecter une personne et nous tentons de les assembler harmonieusement. Nous prenons ce qu’il y a de puissants dans les techniques existantes. Nous nous nourrissons en quelque sorte de leur spécificité ».

 

De succès en succès, tous publics

Les Biosappiens® font état de nombreux succès remportés sur le terrain de la relaxologie, particulièrement en ce qui concerne l’équilibre nerveux, la fatigue psychique, les troubles du sommeil. « Ce sont toutes les fonctions de l’organisme qui se trouvent améliorées. Maux de tête, maux d’estomac, état de contrariété ou d’anxiété disparaissent » nous dit encore Yves Ropars.

Les exercices favorisent la circulation et la recharge énergétique, ce qui est loin d’être négligeable lorsque le corps est tendu, contrarié, surmené. La revitalisation se refait avec naturel. Les tensions vont se dénouer tandis que s’installera progressivement un mieux-être.

Sur le plan de la recherche individuelle, la pratique de la Biosappia® facilite la construction d’une image plus juste et plus positive de soi, la mise en place d’objectifs cohérents pour soi-même, un déblocage de la volonté, une meilleure communication avec autrui. Les personnes concernées par la Biosappia®  sont également les femmes enceintes ou encore celles qui sont désireuses d’une récupération plus complète après l’accouchement.

Des démarches de groupe existent pour les adolescents « traitement des questions relationnelles et de la personnalité », ou individuelles, pour la préparation aux examens.

 

Dans la définition qu’il donne de leur discipline, les praticiens Biosappiens® restent très stricte. La Biosappia® n’est pas une thérapeutique dans la mesure où elle ne traite pas un symptôme. Même si on fait appel à elle quand ça va mal, elle se veut uniquement être une démarche de relaxation préventive, éducative, avec application immédiate, qui se situe dans un engagement vers plus d’autonomie personnelle et vers l’accomplissement de soi.

L’importance de la relaxation n’est plus discutée. Par ces temps de stress, écouter le va-et-vient de son souffle, prendre soin de son corps, approfondir la qualité de son être, n’est pas un luxe ni un acte égotique. Comme l’enseignent les plus anciennes traditions, plus d’ouverture au monde, plus de générosité passe par une meilleure connaissance de soi et par une désaliénation corporelle et psychique individuelle. Dans le même esprit, la Biosappia® s’est donnée pour vocation constructive de soulager les corps mais aussi d’aider à mieux vivre sa vie dans le quotidien.