Le financement de vos formations

Particuliers ou professionnels, faites financer votre formationREGION-BILLET-100-€

9 personnes sur 10 suivent cette formation avec un financement personnel, étalé mensuellement. Sachez, dans ce cas, que vous pouvez déduire la formation et les frais associés (repas, hébergement, transport …) de vos impôts si le montant total est supérieur à la déduction forfaitaire de 10%.

Dans le cas contraire, vous pouvez demander un dossier de prise en charge à votre organisme financeur ou à votre employeur.

 

Que vous soyez particulier, demandeur d’emploi, dirigeant ou salarié :

  • Depuis 2015, vous bénéficier aussi du « Conseil en évolution professionnelle (CEP) ». C’est gratuit, c’est une forme de bilan de carrière. Cette démarche à pour objectif de vous aider à définir un nouveau projet professionnel.
  • Vous devez vous adresser à l’APEC si vous êtes cadre, votre FONGECIF dans le cas contraire. D’autres sources peuvent aussi vous aider : pôle emploi, cap emploi, le conseil régional. Dans ce dernier cas, allez sur le site internet du fongecif, cliquez sur votre région et vous trouverez les coordonnés de l’OPACIF auquel vous adresser.

 

De plus, si vous êtes salarié :

  • Le mieux, pour connaître la politique de votre entreprise, est de vous adresser au service formation ou au responsable des ressources humaines. Depuis 2016, chaque salarié doit bénéficier de 2 actions sur les 3 suivantes : formation, progression salariale ou professionnelle, certification ou VAE.
  • Le plan de formation de votre entreprise peut prendre en charge notre formation, partiellement ou totalement. Elle peut aussi faire appel à un OPCA (organisme financeur intermédiaire).
  • Vous pouvez aussi demander un CIF (Congé Individuel de Formation).
  • Concernant le CPF (Compte Personnel de Formation), vous pouvez compter entre 20 et 50 euros / heure.

 

Si vous êtes demandeur d’emploi :

  • Il vous appartient de mettre en avant toute votre force de conviction auprès de votre conseiller. Bonne nouvelle, nous sommes référençable DATADOCK, donc votre prise en charge dépend surtout de la politique régionale de votre organisme.

 

Si vous êtes dirigeant non salarié :

  • Avantage fiscal : crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise.
  • Présentation : Le montant du crédit d’impôt est égal au produit du nombre d’heures passées en formation par le ou les dirigeants de l’entreprise (imposées au régime réel, dans la limite de 40 heures) par le taux horaire du Smic. Le crédit d’impôt doit être imputé sur l’impôt sur les bénéfices dû par l’entreprise au titre de l’année au cours de laquelle les dépenses éligibles ont été engagées, après les prélèvements obligatoires et les autres crédits d’impôt.
  • Avantage pour le CFI : Argument commercial alternatif quand le client ne souhaite pas ou ne peut pas bénéficier d’un dispositif de financement externe. Argument commercial supplémentaire quand le client dispose d’une possibilité de prise en charge totale ou partielle des frais de formation. Par exemple, une entreprise dont le dirigeant unique a suivi 40 heures de formation en 2015 peut déduire un crédit d’impôt de 40 x le smic horaire.

 

Si vous êtes travailleur non salarié (TNS) :

Si vous êtes déjà installé, sous une forme ou sous une autre, selon votre statut et votre code NAF/APE, plusieurs options s’offrent à vous pour faire financer partiellement ou totalement votre formation. Il convient de vous adresser à votre OPCA. Un OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés) est un organisme qui collecte des fonds pour les redistribuer et financer des formations aux structures dont il a la charge.

Cliquez ci-dessous sur la ligne décrivant votre situation :

 

Pour plus d’informations :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N177

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *