Comment le stress affecte-t-il le corps ?

Avec le rythme effréné de notre style de vie, il est parfois difficile d’éviter le stress. Entre le travail, les enfants, les études et les autres responsabilités au quotidien, il est presque impossible de ne pas se sentir stressé. Reconnus comme étant la première cause de maladie, nous allons vous expliquer en quoi il affecte notre corps.

Ce qu’il se passe dans votre corps en état de stress

Entre maux de tête, prise de poids, tensions musculaires ou encore fatigue chronique, le stress cause de nombreuses maladies et surtout un public très large. Dans tous les cas, quand il persiste, il peut impacter négativement sur notre organisme.
Quand notre corps subit des contraintes et des agressions, il est normal qu’il réagisse. Le stress est donc une réaction normale d’adaptation de votre organisme à tous ces facteurs externes. Il va donc mieux apprendre à gérer ce qui se passe et surtout, à juste dose, il fournit le dynamisme nécessaire pour vivre pleinement la situation (examen scolaire, compétition sportive, etc.).

 

Les deux phases du stress

Le stress comprend 2 différentes phases :

  • La phase d’alarme : Le corps réagit aux agressions en stimulant des glandes surrénales pour libérer de l’adrénaline. La réaction se fait instantanément : le pouls s’accélère, la tension augmente, des muscles se contractent et du glucose est libéré dans votre sang.
  • La phase de résistance vient ensuite : Elle correspond à la libération des autres hormones comme le cortisol qui va gérer la tension artérielle, la dopamine qui est l’hormone du plaisir, les endorphines ou les hormones du bien-être et enfin, la sérotonine ou l’hormone du sommeil et de la relaxation.
    Quand votre corps reviendra à la normale et que tout se sera calmé, une réaction qui favorise la détente va se créer afin que le métabolisme naturel de votre corps soit retrouvé.

Quand le stress génère des maladies

Il peut arriver que le stress dépasse ces deux stades et qu’il dure plus longtemps ou encore qu’il se reproduise assez souvent. Dans ce cas, votre corps peut entrer dans une 3ème phase liée à celle de l’épuisement. Les hormones qui sont chargées de réguler le stress sont produites en quasi-permanence ce qui fait que votre corps s’épuise facilement, car dépense trop d’énergie. La surproduction de cortisol par exemple, bloque la production de neurone dans l’hippocampe ce qui amène à la dépression.
De plus, vous pourrez avoir certaines défaillances de votre système immunitaire, et des infections cutanées, de l’insomnie ou encore de l’aménorrhée. Le plus grave est qu’il risque de stimuler certaines maladies cardiovasculaires, le cancer, l’hypertension ou le diabète de type 2.

Les personnes à risque et les effets sur le long terme

Les personnes qui sont le plus sujettes au stress sont celles qui sont impatientes en permanence, qui ne cessent de travailler sans prendre la peine de se reposer, les personnes agressives et ambitieuses. Selon des études, elles risquent plus de souffrir des effets du stress.
Mais ce que vous devrez savoir c’est qu’à force de sécréter des hormones cela peut laisser des traces dans votre corps. Les déchets vont alors se déposer sur la peau, les artères ou les articulations, ce qui provoquer le vieillissement des tissus et la mort des cellules.

 

Il n’y a pas de réel miracle pour guérir du stress, mais vous pouvez toujours vous former en gestion du stress afin de préserver votre santé et celle de vos collaborateurs.

Vous y gagnerez en efficacité et vous retrouverez toutes vos capacités physiques et mentales. En plus, vous apprendrez à mieux gérer votre quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.