Savez-vous différencier le stress, l’angoisse et l’anxiété ?

Le stress est utile à l’organisme, mais à faible dose. À l’excès, il peut entraîner de graves répercussions. D’autres maux sont apparentés au stress, mais n’ont ni la même origine ni les mêmes conséquences. Entre stress, angoisse et anxiété, nous avons tendance à nous perdre ! Tout au long de cet article, nous allons vous aider à les reconnaître facilement pour mieux les traiter.

Qu’est-ce que le stress ?

Au moins une fois dans notre vie, on a tous fait face à une situation de stress. C’est une réaction physiologique naturelle de notre corps qui nous donne la possibilité d’user de toutes nos ressources pour faire face à une situation donnée : réaliser un travail, surmonter un obstacle, faire face à un challenge.

Le stress est de plus en plus constaté dans notre vie quotidienne. Généralement il est ponctuel, mais à partir du moment où il devient permanent, il peut être néfaste pour l’organisme. Il pourra provoquer des conséquences comme un manque de concentration, une irritabilité, et même une dépression avec des troubles physiques et psychiques importants.

Il n’est pas difficile de lutter contre le stress. À partir d’exercices de relaxation, vous serez plus enclin à faire face à tous événements stressants et être plus fort mentalement.

Qu’en est-il de l’anxiété ?

L’anxiété elle, est plus perçue comme étant un stress qui existe de façon permanente dans notre corps face à un événement donné.

Elle s’explique par une peur diffuse, un doute persistant, un sentiment d’insécurité. L’anxiété est, pour la plupart du temps, bénigne, mais il existe une forme qui peut nécessiter une assistance plus accrue : le trouble anxieux généralisé ou TAG.

On y constate une peur face au futur qui est incertain, ou une appréhension de l’imprévu, ce qui fait que le corps n’arrive pas à se réjouir face à un événement futur qui peut être source de joie comme un mariage ou une naissance.

Si le TAG n’est pas pris en charge rapidement, il peut basculer vers une dépression. Il y a également une autre forme d’anxiété qui est le stress post-traumatique et qui résulte, comme son nom l’indique, d’un évènement traumatisant. Les conséquences sont non négligeables à l’instar de troubles psychologiques comme le manque de sommeil et de concentration ou encore la dépression. Les techniques de relaxation peuvent grandement aider à avoir confiance en soi et à être capable de maîtriser ses pensées négatives.

La crise d’angoisse

Quand l’anxiété persiste, elle peut provoquer chez l’individu une crise d’angoisse. Ces crises sont aussi appelées attaques de panique. Elles sont engendrées par des malaises physiques et psychiques qui surviennent de manière répétée pratiquement au même moment au quotidien.

Elles sont reliées au stress et à l’anxiété, car elles ne sont visibles que dans un environnement où ces deux troubles sont présents. On peut remarquer des conséquences plus ou moins importantes comme les sueurs, les vertiges, l’hyperventilation, les crampes, les céphalées ou encore les secousses musculaires, et même un manque de concentration ou encore une insomnie.

Nous faisons donc face à un cercle vicieux, car trop de stress provoque l’anxiété et celle-ci peut découler vers l’angoisse si elle n’est pas traitée. Généralement, une méthode de relaxation ou une prise en charge à l’aide de thérapie est recommandée. Dans les cas extrêmes, la prise d’antidépresseurs est recommandée.

On peut donc dire que le stress est une réaction physiologique, contrairement à l’angoisse et l’anxiété qui sont plus psychopathologique.

Chaque personne les ressent au moins une fois dans sa vie, mais comment lutter efficacement contre ces maux ? Est-il indispensable de se faire aider ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.